.

.
Cliquer sur le logo pour en savoir plus

FARIGOULE et Cie - Annabelle et Sylvain Würbel










2590, route du plateau 26130 Clansayes


06 82 42 86 39 -06 50 62 43 88 
Page Facebook 
Site internet
 


Tutrices : Chantal BELEZY  (chantal.belezy@wanadoo.fr) 
           Anne-Laure MONNIER (algassiot@gmail.com)
MAJ :25/02/2021

         

Une utopie contemporaine vivante (1)
Clansayes, le 13 février 2010.

Un froid matin d’hiver ombreux, brumeux.
Un plateau rocailleux qui ondule, entre verts et gris, venteux.
Perpendiculaire à l’horizon, un bâtiment blanc, provisoire, et pour l’atteindre, nous franchissons un périmètre de mailles de clôture. Devant, aussi fraîche et rose que Cendrillon, le regard empli des espérances du monde, nous attend Annabelle, si bien nommée. D’ailleurs le soleil se fait plus offensif.


A l’intérieur, « la crèche » est mordorée : le bois des râteliers, la fourrure des cabris qui s’ébattent comme de jeunes chatons, le foin moelleux qui frémit sous nos pieds. Moment d’émotions et de chaleur. De jeux et de caresses. Il y a de quoi fondre.

Nous voilà donc en présence des « chèvres du Rove », originaires des caillasses de la région de Marseille. On peut croire entendre la mer et son ressac, grâce au vent. Sans l’iode bien sûr !
Robustes, elles utilisent et valorisent des terrains « pauvres » ; elles « pissent la nature », grâce à leurs six heures de marche par jour pour se nourrir, et leurs cabris resplendissent, en quête de caresses, de pis, élevés sous la mère, puis sur le parcours de leurs parents. Et qu’il n’y ait guère de chênes kermès sur ce plateau de Clansayes n’a pas d’incidence sur le goût unique et rare de leur lait.


Bientôt, en avril, nous pourrons en déguster la saveur inimitable car ce sera le début de la saison des fromages :
  • la brousse (véritable spécialité de la région d’origine : Marseille),
  • la faisselle,
  • les aromatisés (ail/ortie/prêle, cumin/fleurs sauvages, thym/sarriette, fleur de thym, poivre noir et carvi),
  • les natures,
  • les affinés

Tous issus d’un élevage 100% naturel : la garrigue du plateau, assurément redevenue sauvage depuis longtemps, et en cas de neige ou de fort gel, foin (dont luzerne) 100% bio de Mévouillon, garanti sans traitements.

Farigoule et Compagnie
Une utopie contemporaine vivante (2)

  
De la découverte à la réalisation éthique.

La précision, l’organisation, l’exigence : quel parcours a conduit Annabelle en ce lieu, à cet élevage, à cette densité et cette transparence ?


Annabelle répond avec passion aux questions des tuteurs

Par goût, elle a fait des études
« Production Animale » et obtenu son BTS.

Par exigence, il lui a fallu 10 ans de « petits boulots » pour construire un projet : « LE » projet.
Car le label « BIO » n’était pas suffisant : ses valeurs la conduisaient vers un respect total de la nature, vers un élevage voué au « bien-être animal ». Pas question de soins vétérinaires « modernes » qui donnent pourtant droit au label « BIO ». Son éthique l’a conduite vers un élevage pastoral bio (mention Nature et Progrès), basé sur le respect naturel de l’animal : favoriser un bon équilibre et une bonne ambiance au sein du groupe.
Une rencontre dans les Hautes Alpes, a fait déclic : pour la création de son élevage, elle a adhéré à l’association ELIOSE à GAP, dont elle est vice-présidente.

Cela lui permet de continuer sa propre formation en médecine naturelle vétérinaire, formation dispensée par l’association à chaque automne. Un des objectifs principaux, en plus du respect du bien être de l’animal, est de rendre les éleveurs autonomes. 
Ce qui donne à l’élevage et aux fromages le label : « Nature et Progrès »

Les soins vétérinaires sont donc assurés sur place, le suivi étant effectué par un vétérinaire homéopathe du GIE Zone Verte (Groupement de vétérinaires alternatifs) une à deux fois par an.


Pour les soins l'homéopathie est de rigueur



Ainsi, elle a suivi les formations suivantes :
  • géobiologie (où placer son élevage)
  • gestion intelligente du parasitisme
  • observer les symptômes (pour donner les soins adéquats
    et faire le bon choix du traitement)
  • sutures, fractures, autopsies
Pour l'instant il n'y a pas de fromage car tout le lait est pour nous

Et nous,
où en sommes nous de nos propres soins médicaux ?
Où en sommes-nous de la recherche d’un bon équilibre,
d’une bonne ambiance au sein du groupe, de la société ?


Farigoule et Compagnie
Une utopie contemporaine vivante (3)

 
Le berger, la fromagère, et le troupeau :
Sylvain connait le plateau de Clansayes comme sa poche



Il était une fois, un bel homme jeune, Sylvain, à la recherche de ses idéaux : et vous savez tous que ce n’est pas facile de concrétiser ses idées dans le monde actuel !
Heureusement, entre tapas et tricastin, notre future actuelle fromagère Annabelle, emplit soudain son horizon pourtant large… et c’est ainsi que naquit le « PROJET » (cf texte 2) : mêlant le professionnel et le personnel, c’est une certaine façon de penser la Vie, et les trop peu nombreux d’entre nous qui ont savouré les fromages cet été vous le diront. Sans compter la présence radieuse de la petite Rose qui illumine nos distributions. Pour rayonner, essayez de vivre dans une Yourte, et vous verrez !

Chèvre alpiniste et Rose très à l'aise

Le choix de la race (Rove : cf texte 1) n’a pas posé problème, sinon une étude minutieuse.
Mais il fallut plusieurs années, pas seulement pour conceptualiser, mais aussi pour trouver le lieu : peu de communes et d’habitants pour donner à gérer leurs friches ; et nos voisins de Clansayes, comme beaucoup d’autres, préfèrent, il faut bien le dire, parier sur l’immobilier, et l’arrivée de nos jeunes éleveurs a heurté quelques sensibilités.

La chèvrerie
Enfin, Annabelle et Sylvain ont trouvé « leur » terrain, toujours sur le plateau de Clansayes, et y déménageront en fin d’année 2010.

« Notre troupeau » est composé de 65 cabris, 12 à 15 boucs et chevrettes seront gardés pour la reproduction. Les autres seront vendus pour l’émerveillement des papilles en mai ou juin pour les Amapiens et Amapiennes, aussi bien que pour les acheteurs extérieurs.

Faites comme nous, et RESERVEZ cet hiver !

Et pour les fromages, les nouveaux contrats commencent début avril pour 7 mois.
Nos éleveurs ont revu leurs tarifs à la baisse pour l’Amap, et ont diversifié la gamme de leurs produits.
 

A CHACUN SA CHEVRE

nous sommes tous gardiens de l’évolution positive
vers un retour au naturel et la sauvegarde de la Nature


Daniel, Jacques, Chantal